Tout comprendre sur le Feng Shui

Tout comprendre sur le Feng Shui

Lorsqu’on doit choisir sa maison, son appartement et les divers objets d’aménagement, on analyse et on fait des options en fonction du coût financier, de ses goûts et de la qualité de ce qu’on achète. Pour le Feng Shui, ces critères sont insuffisants. Le Feng Shui est un concept qui est devenu une tendance dans la décoration d’intérieur. C’est une discipline d’origine chinoise qui met la qualité énergétique de l’environnement physique et de son impact sur l’activité humaine au cœur de tous les choix, notamment dans le domaine de l’habitat.

Qu’est-ce que c’est en réalité ?

Le Feng Shui propose des solutions de bien-être et de bien-vivre dans l’habitat. Il consiste concrètement en un choix d’aménagement spécifique qui permet de lutter contre le stress, la fatigue et la confusion mentale. C’est une discipline ancienne d’un millénaire d’années qui constitue un pilier de la médecine chinoise et qui étudie les énergies dans les constructions en général. L’appellation Feng Shui désigne deux éléments que sont le vent et l’eau. Le but précis de cette technique, c’est l’harmonisation de l’énergie dans l’espace professionnel ou personnel. Elle permet d’améliorer la qualité de vie au bureau ou dans le foyer.

Les principaux fondements du Feng Shui

L’art de l’aménagement qui repose sur le Feng Shui prend en compte quatre grands principes. Le premier principe concerne la bonne circulation de l’énergie vitale encore appelée « Chi » en Chine. Selon ce principe, les êtres humains et les éléments de la nature renferment une énergie et c’est elle qui les fait vivre. Par conséquent, tout espace dans lequel l’énergie ne circule pas peut créer des troubles et des blocages. Dans l’art du Feng Shui, les espaces non rangés et peu décorés ne permettent pas la bonne circulation de cette énergie. Le deuxième principe de cette technique d’aménagement, c’est la vérification que les forces contraires que sont le Ying et le Yang sont bien équilibrées. Alors que le Yang évoque le côté lumineux de l’existence, le Ying en évoque la partie obscure. Dans un local, ces forces contraires s’identifient au jour et à la nuit, au chaud et au froid, au bruit et au calme, au sec et à l’humide. Le troisième principe est relatif à 5 éléments qui doivent absolument trouver place dans un appartement ou un espace de travail. Ce sont :

  • Le feu ;
  • Le métal ;
  • L’eau ;
  • Le bois ;
  • La terre.

Dans la technique du Feng Shui, chacun de ces éléments évoque précisément des formes, des couleurs, des saisons et des émotions. Le quatrième et dernier principe fondamental, ce sont les neuf domaines. C’est un outil propre à cet art d’aménagement chinois qui est constitué de neuf cases et qu’on appelle aussi Pa Kua. Selon cette philosophie, chaque case évoque un domaine de vie particulier.

Le Feng Shui dans l’intérieur des maisons

La prise en compte des exigences du Feng Shui dans un espace professionnel ou personnel s’évalue dans chaque compartiment du local. L’entrée, le salon, la cuisine, la salle de bain, la chambre sont concernés. De ce fait, les consultants recommandent que l’entrée soit lumineuse, rangée et ordonnée, car elle constitue une ouverture pour les courants d’énergie. S’agissant du salon, il est souhaité de miser sur le confort en choisissant des formes arrondies ou moelleuses. Pour peu, le salon doit être lumineux, orienté vers le sud-est et il est important que s’y trouve de l’eau. En choisissant des couleurs gaies pour le salon, il faut veiller à ne pas l’encombrer. Il doit ressembler à un lieu de détente. Par exemple, l’agencement des meubles de sorte à favoriser les rapports humains est un atout. Concernant la cuisine, elle doit se situer idéalement à l’est ou au sud-est. Il faut qu’elle soit claire, car elle est le cœur de la maison. Puisque deux éléments que sont le feu et l’eau s’y affrontent, il ne faut pas les placer l’un en face de l’autre. Pour la cuisine, c’est important d’avoir des espaces de rangement.

En ce qui concerne les chambres, le Feng Shui considère que leur meilleur emplacement est le nord, le nord-ouest ou l’ouest de la maison. Il faut y miser sur des lumières et des tons doux en y disposant un lit placé contre un mur sans fenêtre. Pour un bien-être optimal, il faut y éviter les objets troublant le sommeil comme les miroirs et les appareils électriques ou les couleurs vives. Quant à la salle de bain, c’est une pièce qui doit se situer à l’est ou au sud-est de la maison. Il est bien d’y utiliser en priorité des couleurs pastel. Pour contrer la forte humidité de cette pièce, il est possible de la décorer avec des plantes qui peuvent absorber l’eau.

Sur quelles couleurs faut-il miser dans le Feng Shui ?

La technique du Feng Shui utilise l’énergie naturelle que délivre chaque couleur. Cela permet d’équilibrer le Ying et le Yang. Les couleurs du Ying sont souvent pâles. Ce sont entre autres :

  • Le bleu qui évoque le calme, la paix et la confiance ;
  • Le violet qui fait parler la guérison du corps ;
  • Le marron et le beigne qui représentent la stabilité ;
  • Le vert qui s’identifie à l’éveil et à la jeunesse.

Les couleurs du Yang par contre sont vives et dynamiques. C’est généralement le jaune qui s’identifie aux rayons de soleil et à la gaieté. C’est encore l’orange qui renforce le mouvement ou le rouge qui incarne la vie. On peut aussi utiliser le blanc, la couleur de la pureté ou le rose qui symbolise la tendresse.

Quels sont les objets à privilégier ?

Dans le Feng Shui, il faut donner une grande place à certains objets. Ce sont les miroirs, les carillons, les cristaux, les pierres et les plantes. Par contre, il faut éviter les animaux empaillés, les poutres, les formes géométriques, les plantes séchées et les cactus. Il n’est pas toujours simple de pouvoir s’en sortir seul pour son aménagement dans le respect des principes du Feng Shui. Il faut bien souvent faire appel à un consultant. Les professionnels peuvent apporter des conseils très utiles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.