Tout comprendre sur le Yoga

Le yoga est souvent présenté comme un ensemble d’exercices uniquement destinés aux femmes et aux personnes âgées. Il n’est aucun doute que c’est une idée reçue. La pratique du yoga concerne tout le monde sous réserve des contre-indications. C’est d’ailleurs une discipline qui connaît une grande expansion avec le succès des médecines douces qui améliore le bien-être quotidien. Il y a plus de 5000 ans en Inde que cette pratique est née. Elle repose sur des principes et techniques qui ont pour but d’harmoniser le corps et de rendre l’esprit léger et serein.

Qu’est-ce que le yoga ?

Le « yoga » est un terme sanskrit qui traduit plusieurs notions. Dans l’univers occidental, c’est une pratique qui a une grande ressemblance avec la gymnastique douce. Cependant, le yoga n’est pas un sport ou une gymnastique. Il n’est même pas une religion. Les professionnels définissent souvent le yoga comme une façon de penser. C’est une philosophie qui postule que dans un corps sain doit vivre un esprit sain. Le yoga appartient à la pensée indienne « astika » et puise son essence dans le texte de Patanjali, communément appelé Yoga Sutras. Aujourd’hui, le Yoga est surtout une médecine douce qui consiste pour une personne à enchaîner des poses et des mouvements sur un tapis. La bonne pratique de cette discipline participe à la souplesse du corps, au développement de la musculature ou au renforcement de la colonne vertébrale. Au niveau de l’esprit, le yoga apporte de la relaxation, de la concentration. Il améliore le sommeil et permet de bien gérer les émotions.

Les principes

Le premier déterminant pour bien pratiquer le yoga, c’est d’en connaître les principes que sont :

  • les Yoga Sutras ;
  • les chakras ;
  • la relaxation ;
  • la respiration.

Avant son expansion dans le monde, le yoga se pratiquait essentiellement conformément aux Yoga Sutras. Ce sont des textes en sanskrit constitués de courts énoncés, encore appelés aphorismes qui abordent les questions de concentration, de pratique spirituelle, de techniques du yoga et de l’état de libération. On retrouve dans ces 195 petites phrases toutes les techniques essentielles pour faire du yoga et accéder à la purification mentale. Les Yogas Sutras recommandent de choisir un exercice approprié, de s’appuyer sur le principe de la respiration, de guider ses pensées afin de se concentrer et faire un vide mental dans le présent. Il y a aussi le principe de l’alimentation dont on parle très peu en occident. Le végétarisme et l’alimentation saine constituent dans l’Inde ancienne des exigences d’une bonne pratique de yoga.

Le yoga étant une pratique holistique, il ne mise pas seulement sur ces premiers principes, mais aussi sur le nécessaire rééquilibrage des chakras, c’est-à-dire les courants d’énergie. Les sept importants chakras sont localisés sur la ligne verticale au centre du corps. Pour se mettre au yoga, il faudra donc savoir manier ses chakras, mais surtout prendre le soin de méditer pour pacifier ses émotions ou même faire une séance de relaxation tout en utilisant le principe de la respiration consciente.

Les bienfaits

Le yoga est d’abord une discipline complète qui induit des exercices physiques et respiratoires, des exercices de respiration et des séances de méditation et de relaxation. Il n’est donc pas étonnant que ses bienfaits s’étalent sur tous les plans. À titre principal, cette activité permet d’atteindre l’équilibre entre le corps et l’esprit. Il favorise la revitalisation des organes internes, la circulation de l’énergie dans le corps. Il renforce le système immunitaire et assure la longévité. La pratique du yoga aide à développer les qualités d’endurance et de concentration. Il peut lutter contre les rhumes et les maladies chroniques ou améliorer la circulation sanguine et les fonctions digestives.

Les contre-indications

Le yoga est une discipline pour tous. Toutefois, il est déconseillé aux personnes souffrant d’une sclérose en plaques ou d’épilepsie. Lorsqu’on a récemment subi une opération chirurgicale, il faut aussi s’en abstenir. Par ailleurs, toutes les formes de yoga ne sont pas indiquées. Les voies nouvelles par exemple sont déconseillées aux personnes atteintes de troubles respiratoires. Certains types de yoga sont conçus uniquement pour des catégories de personnes que sont les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées.

Les formes de yoga

Il existe plusieurs formes de yoga. La forme moderne est la plus répandue de toutes. En effet, tous les types de yoga ne sont pas accessibles à n’importe qui. L’état de santé peut constituer une contre-indication.

Les formes traditionnelles

Les voies traditionnelles de yoga sont essentiellement :

  • Le bhakti yoga ;
  • Le jnana yoga ;
  • Le karma yoga ;
  • Le Hatha yoga ;
  • Le Ashtanga yoga.

Le bhakti yoga, le Jnana yoga et le karma yoga sont des voies traditionnelles qui permettent d’atteindre la libération spirituelle. Le Ashtanga yoga est la forme désignée pour bénéficier de tous les bienfaits des voies traditionnelles. Il aide à améliorer son rapport à soi-même, la maîtrise de ses sens, etc.

Les formes courantes

Parmi les pratiques les plus courantes de yoga, les formes rencontrées sont : le Kriya yoga, le Kundalini yoga, le mantra yoga, le yoga Nidra, le tantra yoga et le Viniyoga. Ce sont des formes qui ont pour objectif la purification de l’esprit et du corps, l’analyse de soi et la conscience de soi. Toutefois, elles ont chacune des actions spécifiques. Avec le mantra, il est possible de vivre des vibrations dans le corps astral. Dans le yoga tantrique, le but est de mettre fin à la polarité par l’unification des deux sexes. Les cours de yoga tantrique se font souvent d’ailleurs à deux.

Les formes nouvelles

Les formes nouvelles se rapportent au yoga Iyangar, au Bikram yoga, au Sivananda yoga, au Power yoga, au yoga du rire. Dans cette catégorie, on retrouve aussi la salsathérapie et le yoga Satyananda. Ce sont des types de yoga modernes dont les inventeurs ont vécu au 20e et au 21e siècle.

La posture et les exercices

La posture et les exercices ont une place essentielle dans la pratique du yoga. De nombreux débutants n’hésitent d’ailleurs pas à prendre des cours de yoga ou à solliciter les services d’un professeur particulier. En effet, si chaque posture dans le yoga est rythmée par un souffle, sa bonne pratique nécessite un enseignement préalable. Il en est de même pour les exercices qui peuvent parfois s’avérer très complexes. Pour qu’une séance de yoga soit bénéfique, il faut en effet savoir coordonner tous les gestes. Il est tout aussi important de savoir porter les vêtements indiqués. Généralement, le yoga n’admet pas les habits qui entravent la silhouette.

Les postures

Les postures répandues dans le yoga sont généralement toutes tirées du Hatha yoga. Ce sont entre autres la charrue, le cobra, la salutation au soleil, le lotus, le poisson, la chandelle, la sauterelle, la pince et la Savasana. Nonobstant les descriptions et les tutoriels disponibles sur internet, il faut s’inscrire à un cours de yoga pour appréhender les difficultés de chaque position.

Les exercices spécifiques

Parfois, le yoga n’est pas pratiqué dans le simple but de rééquilibrer le corps et l’esprit. De nombreuses personnes se mettent à cette discipline avec des objectifs spécifiques. On peut ainsi distinguer, en fonction de l’organe du corps visé, le yoga des yeux, le yoga du dos, le yoga du sommeil, le yoga pour sportifs. Ces types particuliers induisent globalement des exercices spécifiques.

Le yoga est une discipline complète qui permet de bénéficier de nombreux bienfaits sur tous les plans. C’est un exercice assez complexe toutefois qui nécessite l’accompagnement d’un professionnel surtout quand on débute. Mais avant toute chose, il ne faut pas oublier les contre-indications. Il est souvent essentiel de faire une visite médicale avant de se lancer.

Message